Quand la censure frappe : ces tubes qui auraient pu ne pas voir le jour

Le 21/03/2013 à 18h03, par SFR Live Concerts

Partager

Quand la censure frappe : ces tubes qui auraient pu ne pas voir le jour

La liberté (d'expression) s'arrêterait-elle là où commence celle des autres ? Pour certaines télés et radios, oui ! Ces artistes, aussi différents les uns des autres, ont pourtant tous connu au moins une fois les affres de la censure. Comment Phil Collins, John Lennon ou encore Donna Summer se sont-ils retrouvés dans le collimateur de la bienséance ? Découvrez-le à travers l'histoire de ces 10 tubes !
 

"God Save The Queen", des Sex Pistols

Morceau emblématique du mouvement punk, on ne se rappelle plus forcément très bien du scandale provoqué par la sortie de "God Save The Queen" des Sex Pistols. Critique violente de la royauté en général (et par ricochet de la monarchie britannique), le titre est banni de tous les grands médias anglais, because paroles trop shocking ! Le chanteur Johnny Rotten dira : "On n'écrit pas une chanson comme God Save the Queen parce qu'on déteste la race anglaise. On écrit une telle chanson parce qu'on les aime, et qu'on en a marre de les voir maltraités". Provocation ultime : le 7 juin 1977, lors du jubilé de la Reine, le groupe tente d'interpréter le titre près de la Tamise, ce qui déclenchera auprès des sujets de sa Majesté une bonne grosse bagarre entrée dans les annales. No Future, really ?


"Love To Love You Baby", de Donna Summer

La puritaine Amérique n'a jamais vraiment supporté les gémissements érotiques de Donna Summer sur son premier tube : "Love To Love You Baby". D'autant que la version sortie dans le commerce en 1975 durait 16 minutes ! Le caractère clairement sexuel de la chanson aura l'effet paradoxal qu'on connaît aujourd'hui : malgré la censure radio et TV, Donna Summer deviendra une star, et "Love To Love You Baby" un tube planétaire.

Sexe et musique, un mauvais ménage ? D'autres chansons ont ainsi vu leurs passages radios ou TV censurés pour des paroles trop ouvertement sexuelles, comme "Relax" de Frankie Goes To Hollywood, "Born This Way" de Lady Gaga (uniquement en Malaisie) ou encore "S&M" de Rihanna.


"Je t'aime moi non plus", de Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot

On connait tous la version avec Jane Birkin de "Je t'aime... moi non plus" qui avait créé en 1969 en Europe un scandale monumental. Il faut dire qu'à l'époque de l'enregistrement, Jane Birkin n'a que 20 ans, et la majorité de l'époque en France était de 21... Un journal italien écrira à propos de la chanson : "En l'espace de trois ou quatre minutes, Gainsbourg et Jane Birkin émettent autant de soupirs, de plaintes et de grognements qu'un troupeau d'éléphants en train de s'accoupler". Le succès sera immense malgré la censure en radio et TV.

Mais Gainsbourg, à l'origine, n'a pas écrit cette chanson pour Birkin, mais pour sa compagne de l'époque, Brigitte Bardot : en 1967, l'actrice lui demande la "plus belle chanson d'amour qu'il puisse imaginer". Les élancements de BB, sa voix lancinante et son amour fou pour Gainsbourg rendent cette version infiniment plus érotique que la reprise. C'était sans compter Gunter Sachs, le mari de Brigitte Bardot à l'époque (et puissant homme d'affaires allemand), qui fera interdire le titre d'antenne et menacera Gainsbourg de poursuites judiciaires. Les deux amants se sépareront, laissant Gainsbourg fou de chagrin. Ou quand la censure se fait sentimentale...


"Killing An Arab", de The Cure

Où quand les raccourcis provoquent des situations dangereuses. "Killing An Arab", premier single de The Cure, n'est pas du tout une chanson de haine mais une relecture musicale du roman "L'Etranger" d'Albert Camus. Robert Smith a beau avoir passé les 10 premières années de sa carrière à s'en expliquer inlassablement, de nombreux mouvements nationalistes ont tenté de se réapproprier le titre. Smith a dès lors menacé de poursuites judiciaires quiconque utiliserait "Killing An Arab" à des fins de propagande. Mais 13 ans après sa sortie, "Killing An Arab" continue de faire parler d'elle : pendant la Guerre du Golfe, les radios anglaises bannissent purement et simplement la chanson de leurs ondes, tandis qu'au contraire aux Etats-Unis le titre est repris comme un hymne guerrier. Nouvelle intervention de Robert Smith, qui depuis réinterprète la chanson en concert sous les titres de "Kissing An Arab" ou "Killing Another".


 

Le 11 septembre 2001, ou la post-censure

En 2001, les évènements du 11 septembre frappent profondément l'Amérique. L'onde de choc aura des répercussions jusqu'au niveau culturel : films, affiches, séries TV... De nombreuses créations seront édulcorées, annulées, repoussées. Au niveau musical, les ondes de radio décident d'éradiquer un certain nombre de titres de leurs antennes, comme "In The Air Tonight" de Phil Collins, "Imagine" de John Lennon, "Ironic" d'Alanis Morissette, "Stairway To Heaven" de Led Zeppelin, "Rocket Man" d'Elton John, "Sunday Bloody Sunday" de U2, tous les titres de Rage Against The Machine... 

Pourquoi cette censure ? Dans un souci de décence envers les auditeurs, les programmateurs évitent tous morceaux dont les titres ou les paroles seraient trop évocatrices ou choquantes. Plus de 150 chansons seront ainsi listées, qui mettront de nombreux mois avant d'être rediffusées à nouveau sur les ondes.

Partager
Signaler
John Lennon la bio, les actus, les vidéos...
Vos places pour les concerts de John Lennon sur Digitick

John Lennon dans les évènements SFR Live Concerts

John Lennon, vandalisé pour son anniversaire !

John Lennon, vandalisé pour son anniversaire !

SFR Live Concerts

John Lennon aurait eu 73 ans aujourd'hui et c'est un hommage d'un goût douteux qui lui a été rendu cette nuit à Hollywood. C'est une ancienne animatrice ...

10 raisons qui font de John Lennon le plus insupportable des Beatles

10 raisons qui font de John Lennon le plus insupportable des Beatles

SFR Live Concerts

Ses mélodies, minutieuses et intemporelles, percent les carapaces les plus impénétrables, s’immiscent dans le cœur et l’âme des plus ...

Un sublime documentaire de 2 heures sur John Lennon à visionner !

Un sublime documentaire de 2 heures sur John Lennon à visionner !

SFR Live Concerts

Ce weekend, Arte diffusait un reportage sur John Lennon. Son installation à New-York, Yoko, entre rencontres et projets, leur militantisme, Arte revient avec ce reportage sur John ...

John Lennon dans l'actu

Patti Smith sur le disque du concert des 30 ans de la mort de John Lennon

Patti Smith sur le disque du concert des 30 ans de la mort de John Lennon

MusicActu

L'album du concert donné pour le 30e anniversaire de la disparition du chanteur sera disponible cet automne.

plusPlus d'actus sur John Lennon

A voir, A lire

Lana Del Rey

Lana Del Rey

Yodelice - Trabendo (Interview)

Yodelice

Yodelice - Trabendo (Interview)

Damon Albarn : son concert EN DIRECT de l'Alhambra le 5 mai sur SFR Live avec France Inter et Les Inrocks !

Damon Albarn : son concert EN DIRECT de l'Alhambra le 5 mai sur SFR Live avec France Inter et Les Inrocks !

SFR Live Concerts

Stromae

Stromae

M - Bus Palladium (Best Of)

-M-

M - Bus Palladium (Best Of)

Dans le casque de... Sébastien Tellier

Dans le casque de... Sébastien Tellier

SFR Live Concerts

Vanessa Paradis

Vanessa Paradis

Vanessa Paradis - Le Grand Journal

Vanessa Paradis

Vanessa Paradis - Le Grand Journal

Comment voir Coldplay au Casino de Paris le 28 mai ?

Comment voir Coldplay au Casino de Paris le 28 mai ?

SFR Live Concerts

Macklemore

Macklemore

retour en haut de la page
SFR caremment vous